Notice: Undefined offset: 8192 in /home/fetesorg/domains/fetes.org/private/libs/ErrorHandler/ErrorHandler.php on line 124

Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/fetesorg/domains/fetes.org/private/libs/sql/Sql.php on line 37
Fêtes.org : Le mariage, de la préhistoire à Rome

Recherche sur le site

Le mariage, de la préhistoire à Rome

Chemin d'accès : > > Histoires de mariages >


Saura-t-on un jour...

...ce qui décida l'homme à inventer le mariage, plutôt que de se contenter de virevolter d'un(e) compagne(on) à une autre ?
Peut-être a t-il été poussé par des raisons politiques, sociales ou économique ?
Ou peut-être le désir d'élever les enfants nés de son union ?


Il y a 35.000 ans...

...l'homme préhistorique n'était sans doute pas un être mal léché et rustre, sans aucune organisation.
Peut-être y avait-il des consignes respectées par tous, qui faisaient partie de la vie des cavernes.
Selon certaines théories, il semble que nos ancêtres étaient monogames, mais, de toutes façons, nous ne pouvons faire que des hypothèses ...

A Rome...

...le mariage faisait partie des devoirs du citoyen.
Les mariages étaient arrangés entre les pères des futurs époux, et bien souvent les jeunes promis ne faisaient connaissance qu'au moment de leurs fiançailles.
A cette occasion, le futur époux offrait une bague à la jeune fille.
Pour la cérémonie du mariage, la mariée était habillée de blanc, et était couverte d'un voile orangé - le velarium flammeum - et d'une couronne de fleurs.
Après les accords, le père de la mariée confiait sa fille au jeune marié.
Chez les Romains, la religion était omniprésente.
Il était donc très important de s'assurer la protection d'une divinité pour célébrer le mariage.
On consultait des augures (des prêtres) qui étaient chargés d'interpréter les signes.
Si ceux-ci s'avéraient néfastes, on reportait la date de la cérémonie, ou parfois même, on l'annulait.
Seulement voilà : Les "justes noces", (justae nuptiae), seul mariage reconnu par le droit, était réservé aux "citoyens romains".

Ceux qui n'avaient pas cette chance dépendaient de la juridiction de leur pays d'origine.
S'ils épousaient une citoyenne romaine, leur mariage n'était pas reconnu par Rome, et leurs enfants étaient illégitimes.
Il en allait de même pour un homme libre épousant une esclave.
Pour les esclaves, il existait une sorte de mariage, le contubernium, qui n'était possible qu'avec l'assentiment du maître.
Cette union pouvait également être rompue par la seule volonté du maître !
Mais cette forme d'union n'avait aucune valeur juridique.

 

 

Liens commerciaux